Mes poésies

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par Colombine176 le Mer 23 Mai - 12:39



_________________
avatar
Colombine176
Colombine176
Colombine176

Verseau Messages : 704
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 67
Localisation : TOURAINE

http://obst-3757.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par olia le Jeu 24 Mai - 7:36

Aux amis d'enfance.

Le temps fuit et la vie est brève, 
Cependant trop riche en douleurs. 
Vite, avant qu'elle ne s'achève 
Pour nos amis cueillons des fleurs.

D'autres à leur lèvre altérée, 
Présenteront vinaigre et fiel ; 
Composons à nos amis avec du miel 
Une boisson pure et dorée.

Oui, quand on les attriste ailleurs, 
Efforçons-nous de leur sourire ; 
Qu'auprès de nous nos amis puissent dire 
Qu'ils sont plus joyeux et meilleurs.


Henri-Frédéric Amiel
avatar
olia

Messages : 168
Date d'inscription : 05/05/2018

http://la-tranquillite.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par Colombine176 le Jeu 24 Mai - 12:13



_________________
avatar
Colombine176
Colombine176
Colombine176

Verseau Messages : 704
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 67
Localisation : TOURAINE

http://obst-3757.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par Anthéor le Jeu 24 Mai - 15:29

Joli poème !
Merci !

avatar
Anthéor

Messages : 251
Date d'inscription : 09/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par olia le Lun 4 Juin - 7:29

À un ami.

La vie réserve parfois de bien douces surprises 
Met sur votre chemin des êtres d'exception 
Qui en un simple instant font fondre nos banquises 
Peuplant nos intérieurs d'intenses affections.

Rencontres de hasard, mais pourtant si précieuses, 
Les heures qui défilent ressemblent à des secondes, 
Les échanges féconds font aurores radieuses 
Balluchon de bonheur pour âme vagabonde.

Savourer chaque instant passé à leurs côtés 
Pour remplir nos mémoires de tendres souvenirs 
Nos lendemains pluvieux se nappent de beauté 
Après avoir été pouvoir à nouveau redevenir.

Remercier tous les cieux pour cette providence 
Qui fait vibrer nos coeurs au rythme du partage 
Donner chacun son tour dans une même cadence 
Fusion d'intimités pour le plus pur alliage.

Aborder nos matins de joie surnaturelle 
Avec l'espoir secret de tendres retrouvailles 
Traverser coeur à coeur sublimes passerelles 
Et trouver dans leurs yeux nos perles de rocaille.


Philippe Doumergues
avatar
olia

Messages : 168
Date d'inscription : 05/05/2018

http://la-tranquillite.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par Colombine176 le Lun 4 Juin - 12:37


_________________
avatar
Colombine176
Colombine176
Colombine176

Verseau Messages : 704
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 67
Localisation : TOURAINE

http://obst-3757.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par olia le Mar 5 Juin - 11:10

L’ empreinte

Je m'appuierai si bien et si fort à la vie,
D'une si rude étreinte et d'un tel serrement
Qu'avant que la douceur du jour me soit ravie
Elle s'échauffera de mon enlacement.



La mer, abondamment sur le monde étalée,
Gardera dans la route errante de son eau
Le goût de ma douleur qui est âcre et salée
Et sur les jours mouvants roule comme un bateau.



Je laisserai de moi dans le pli des collines
La chaleur de mes yeux qui les ont vu fleurir
Et la cigale assise aux branches de l'épine
Fera crier le cri strident de mon désir.



Dans les champs printaniers la verdure nouvelle
Et le gazon touffu sur les bords des fossés
Sentiront palpiter et fuir comme des ailes
Les ombres de mes mains qui les ont tant pressés.



La nature qui fut ma joie et mon domaine
Respirera dans l'air ma persistante odeur
Et sur l'abattement de la tristesse humaine
Je laisserai la forme unique de mon coeur.



(Anna de Noailles)
avatar
olia

Messages : 168
Date d'inscription : 05/05/2018

http://la-tranquillite.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par Colombine176 le Mar 5 Juin - 19:00


_________________
avatar
Colombine176
Colombine176
Colombine176

Verseau Messages : 704
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 67
Localisation : TOURAINE

http://obst-3757.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par olia le Mer 6 Juin - 14:14

À ma douce amie.

Je te vis, ma douce amie, je sentis dans mon âme 
De la tendre amitié naître la douce flamme ; 
Ton cœur comprit le mien, tu comblas mes vœux ; 
Sous son paisible abri nous rassemblant tous deux, 
Le même toit couvrit notre amitié fidèle, 
Et depuis protège de nos cœurs l'union mutuelle.

Ton savoir, ta douceur, ton facile entretien, 
Ton esprit plus brillant, ton âge égal au mien, 
De tes soins attentifs l'aimable prévenance, 
D'un avenir commun la commune espérance, 
Tout enfin me charme : et mon cœur attendri 
Remercie chaque jour les Dieux de t'avoir pour amie.

Ah ! préservons, protégeons cette union si tendre ! 
Sur le même torrent, que nous devons descendre, 
Contre les mêmes flots prompts à nous réunir, 
Nous serons plus gaiement portés vers l'avenir ; 
Oui ! crois-moi, l'amitié, ce doux présent des Dieux, 
Est plus chère à mon cœur qu'un laurier glorieux.


Adolphe Quetelet
avatar
olia

Messages : 168
Date d'inscription : 05/05/2018

http://la-tranquillite.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par olia le Jeu 7 Juin - 7:27

L'ami fidèle.

À mesure que ma carrière 
Tourne et penche vers le déclin, 
Tant d'amis restent en arrière 
Ou s'écartent de mon chemin ;

Dans la mienne toujours pressées 
Avec la même affection 
Tant de mains s'éloignent glacées 
Et répondent par l'abandon ;

Lorsque, atteint d'une sombre flamme, 
Sous mes tristesses je fléchit, 
Je vois se fermer à mon âme 
Tant de cœurs sépulcres blanchis,

Que, pour moi, retrouver si fraîche 
Ta belle amitié de quinze ans, 
Après la saison qui dessèche, 
C'est la floraison du printemps ;

C'est un trésor sous les décombres, 
Une source dans les déserts, 
Un rayon à travers les ombres ; 
C'est la perle au gouffre des mers !

De la force que tu m'envoies 
Merci ! puisque, ensemble, ici-bas, 
Nous restons dans les nobles voies, 
Avançons-y du même pas.

Tu n'est point de ceux qu'effarouche 
La Vérité fille du Ciel ; 
Tu sais qu'elle n'a, sur la bouche, 
Ni dans l'âme, jamais de fiel.

Rien entre nous, geste ou parole, 
N'est amer, perfide ou moqueur ; 
Nous différons par le symbole ; 
Nous nous ressemblons par le cœur.

Chacun explique sa croyance 
Et dans sa loi reste affermi, 
Mais toujours ce que l'un encense 
Pour l'autre est l'autel d'un ami.

Indulgent à ce qui t'effleure, 
L'erreur d'un mot ou d'un moment 
Ne te fait pas, en un quart d'heure, 
Oublier un long dévouement.

Tu n'as d'oubli que pour toi-même ; 
Ta poétique affection 
Transfigure tout ce qu'elle aime 
Et le revêt d'illusion.

Esprit changeant que le bien lasse, 
Tu n'immoles pas sans pitié 
Au premier ver-luisant qui passe 
L'ancienne et modeste amitié.

Tu ne vas pas ouvrant l'oreille 
Au bruit menteur que font en vain 
Ces faux grands hommes de la veille 
Qui n'auront pas de lendemain.

Fureurs d'envie ou cris de haine 
Viennent expirer devant toi ; 
Rien, quoi qu'on dise ou qu'il advienne, 
Rien ne peut ébranler ta foi !

Puisque, surmontant nos faiblesses, 
Triomphant de nos passions, 
Nous secourant dans nos détresses 
Et domptant nos ambitions,

En ce temps où rien n'est solide, 
Nous avons laissé, sans trembler, 
Autour de nous, sombre et rapide, 
Le flot des discordes rouler,

Eprouvés par tant de tempête, 
Nous pouvons, au bout du chemin, 
Sans craindre que rien nous arrête, 
Arriver la main dans la main.

Au passé l'avenir s'enchaîne ; 
Espérons-y d'heureux moments, 
Car Dieu qui réprouve la haine, 
Bénit toujours les cœurs aimants !


Jules Canonge
avatar
olia

Messages : 168
Date d'inscription : 05/05/2018

http://la-tranquillite.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par Colombine176 le Jeu 7 Juin - 12:21


_________________
avatar
Colombine176
Colombine176
Colombine176

Verseau Messages : 704
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 67
Localisation : TOURAINE

http://obst-3757.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par Mamiejo le Jeu 7 Juin - 13:38

  Olia

pour toutes ces poésies, je n'ai pas tout lu
je reviendrai lire vers la fin !
avatar
Mamiejo

Sagittaire Messages : 48
Date d'inscription : 05/06/2018
Age : 71
Localisation : France

http://chezmamiejo.bestforumforyou.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par olia le Ven 8 Juin - 7:45

Merci à toi Mamiejo
avatar
olia

Messages : 168
Date d'inscription : 05/05/2018

http://la-tranquillite.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par olia le Ven 8 Juin - 7:45

L'Amour et l'Amitié.

Un soir on frappait à ma porte. 
Brusquement je fus éveillé. 
— Qui peut donc agir de la sorte : 
C'étaient l'Amour et l'Amitié. 
— Quoi ! c'est vous, jeunesse incivile ! 
Pourquoi donc faire un tel fracas ? 
— En pénétrant dans votre asile, 
Nous nous disputions pour le pas.

Entre nous deux soyez arbitre, 
Nous ne pourrions pas mieux choisir. 
— Moi, dit l'Amour, voici mon titre : 
Je suis le père du plaisir. 
Pour balancer cet avantage, 
L'Amitié dit avec douceur : 
Si le plaisir est votre ouvrage, 
C'est à moi qu'on doit le bonheur.

D'un magistrat en audience 
Je prends alors la gravité : 
— Donner à l'un la préséance 
Serait trahir la vérité ; 
Tous deux aux mortels favorables, 
Cessez de grâce vos débats : 
Vous devez être inséparables, 
Entrez chez moi du même pas.

L'Amour, d'une audace effrénée, 
Envahit tout mon logement, 
Sans égard pour sa sœur aînée. 
— Halte-là ! petit garnement ! 
Quand chez moi le sort vous rassemble. 
Jouissez de tout par moitié : 
Un sage doit savoir ensemble 
Loger l'Amour et l'Amitié.


Jean-Antoine Thomeguex
avatar
olia

Messages : 168
Date d'inscription : 05/05/2018

http://la-tranquillite.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par Colombine176 le Ven 8 Juin - 12:38





_________________
avatar
Colombine176
Colombine176
Colombine176

Verseau Messages : 704
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 67
Localisation : TOURAINE

http://obst-3757.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par olia le Sam 9 Juin - 17:56

Aux amis de l'idéal.

Nourrissez-vous des œuvres des poètes, 
Vous qui vivez de parfums et de chants ; 
Aimez, aimez, heureux de vos penchants, 
L'odeur des lis, la voix des alouettes ;

Et reposez vos ailes inquiètes, 
Lasses du monde, où sont tant de méchants, 
Beaux papillons, sur les boutons des champs, 
Loin des cités bruyantes mais muettes.

Tout, hors le cœur, n'est que stérilité : 
Ce qu'un esprit, ce qu'un siècle proclame, 
Un autre siècle, un autre esprit le blâme ;

Le sentiment a seul la fixité ; 
Et l'idéal et les rêves de l'âme 
Sont bien plus vrais que la réalité.


Évariste Boulay-Paty
avatar
olia

Messages : 168
Date d'inscription : 05/05/2018

http://la-tranquillite.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par Colombine176 le Dim 10 Juin - 10:39




_________________
avatar
Colombine176
Colombine176
Colombine176

Verseau Messages : 704
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 67
Localisation : TOURAINE

http://obst-3757.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par olia le Dim 10 Juin - 14:24

Les faux amis.

Quand l'hiver fait pleurer les grands troncs jaunissants, 
Qu'un vent humide et froid passe dans les ramées, 
Par légers tourbillons les feuilles bien-aimées 
Délaissent aussitôt les arbres gémissants.

Mais lorsque les beaux jours, les midis caressants 
Couvrent de rayons d'or les tiges ranimées, 
Les feuilles à l'envi fraîches et parfumées 
Reparaissent autour des rameaux verdissants.

Voilà bien les amis, ou ceux qu'ainsi l'on nomme ! 
On les voit tour à tour s'envoler loin de l'homme 
Sur lequel a soufflé le vent froid du malheur.

Que des soleils nouveaux, une saison plus douce, 
Éloignent de son ciel l'hiver de la douleur, 
Un feuillage d'amis autour de lui repousse.


Évariste Boulay-Paty
avatar
olia

Messages : 168
Date d'inscription : 05/05/2018

http://la-tranquillite.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par Colombine176 le Dim 10 Juin - 14:37




_________________
avatar
Colombine176
Colombine176
Colombine176

Verseau Messages : 704
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 67
Localisation : TOURAINE

http://obst-3757.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par olia le Lun 11 Juin - 14:15

Un véritable ami.

Il est un sentiment bien plus beau que l'amour 
Un sentiment plus pur, sentiment plus honnête, 
Une source de joie que jamais rien n'arrête ; 
Un sentiment qui ne joue pas de mauvais tour.

L'amitié est telle qu'un soleil des beaux jours, 
Gratuite et chaleureuse, elle apporte la fête ; 
Ce n'est pas un tissu à nombreuses facettes 
Cousu d'hypocrisie ; c'est un don sans retour.

Un véritable ami est toujours disponible 
Au cours des bons moments et au cours des pénibles ; 
C'est une mine d'or qui brille de bonheur.

Être avec mes amis est ma plus grande joie ; 
Et même s'ils ne sont toujours auprès de moi, 
Ils sont tous à jamais bien gravés dans mon cœur.


Alexandre Marrot
avatar
olia

Messages : 168
Date d'inscription : 05/05/2018

http://la-tranquillite.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par Colombine176 le Lun 11 Juin - 18:28



_________________
avatar
Colombine176
Colombine176
Colombine176

Verseau Messages : 704
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 67
Localisation : TOURAINE

http://obst-3757.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par olia le Mar 12 Juin - 11:46

L'amitié est le vrai bien du sage.

L'amitié seule est le vrai bien du sage, 
L'amour trompeur, 
Par l'ombre du bonheur 
Dupe souvent le coeur : 
L'amant le moins volage 
Dit aux pieds de l'Iris, 
Dont ses yeux sont épris, 
L'amitié seule est le vrai bien du sage.

Souvent l'amour nous conduit au naufrage 
Un calme heureux, 
D'abord comble nos vœux : 
Mais bientôt dans les cieux 
Se forme un noir orage : 
Le plaisir disparaît, 
Arrive le regret ; 
L'amitié seule est le vrai bien du sage.

Que l'amitié soit donc notre partage ; 
Dans son lien 
Notre cœur sera bien ; 
Nous ne craindrons plus rien : 
Par un rare assemblage 
Nous verrons le plaisir 
Naître au sein du désir : 
L'amitié seule est le vrai bien du sage.

L'amour est fait pour le printemps de l'âge 
C'est une fleur, 
Mais qui perd sa couleur, 
Dès qu'écartant l'erreur 
La raison l'envisage ; 
Le cœur longtemps dupé, 
Reconnaît qu'il est trompé ; 
L'amitié seule est le vrai bien du sage.

L'amitié donne un paisible ombrage 
Toujours en paix 
Sous son feuillage épais, 
De l'aquilon jamais 
On ne craint le ravage : 
Ses rameaux toujours verts 
Affrontent les hivers ; 
L'amitié seule est le vrai bien du sage.

Que l'amitié chez nous soit l'apanage 
Du sentiment. 
Quand le coeur est constant, 
Son lustre est plus brillant, 
Rien n'en ternit l'image : 
Aucun masque imposteur 
Ne rend son air trompeur ; 
L'amitié seule est le vrai bien du sage.


Jean-Louis Bridel
avatar
olia

Messages : 168
Date d'inscription : 05/05/2018

http://la-tranquillite.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par Colombine176 le Mar 12 Juin - 11:55



_________________
avatar
Colombine176
Colombine176
Colombine176

Verseau Messages : 704
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 67
Localisation : TOURAINE

http://obst-3757.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par olia le Mer 13 Juin - 15:57

Les papiers.


Ton doigt, léger d'abord, puis, timide et tremblant, 
M'écrivait sur du papier blanc ;

Un beau matin, ce fut sous la teinte discrète 
D'une enveloppe violette,

Que, dissertant sur l'âme et l'amour. . . du bon Dieu, 
Tu scellas un fin papier bleu ;

Le soir, tu m'adressas bien ravissante chose, 
(T'en souvient-il ?) sur papier rose !

Le lendemain, ton cœur jaloux avait souffert 
Et je reçus du papier vert.

Puis, toi qu'on dit si douce et que l'on voit si bonne, 
Tu me lanças un papier jaune !...

Et voilà qu'aujourd'hui, pour me mystifier, 
Tu prends du papier d'écolier !

Ah ! pour qu'en ces couleurs j'ose ou veuille comprendre 
C'est trop méchant ou c'est trop tendre !


Jules Canonge
avatar
olia

Messages : 168
Date d'inscription : 05/05/2018

http://la-tranquillite.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par olia le Jeu 14 Juin - 7:57

Le bon vouloir.


Vous craignez qu'on vous ait flattée 
Depuis qu'on nous parle de vous, 
Et, par cette crainte arrêtée, 
Vous n'osez plus venir à nous.

Esprit naïf ! âme prudente ! 
Il est vrai, jadis, l'amitié 
N'avait que parole indulgente... 
Même on en croyait la moitié.

Maintenant c'est toute autre chose : 
L'espèce humaine a progressé 
Mais, dans cette métamorphose, 
Le bon vouloir s'est éclipsé.

Ce qu'amitié l'on nomme encore 
N'a pour vous que très peu de miel ; 
Les charmes dont on vous décore 
Ne sont pas tous venus du Ciel.

S'il faut croire ce qu'on publie 
De vos attraits, de votre cœur, 
Un long dépit vous a maigrie 
Et vous rend pâle à faire peur,

Vous ne pouvez, quoique baronne, 
Distinguer la prose des vers ; 
Vous avez la main peu mignonne, 
Le nez et l'esprit de travers.

Revêche, fantasque, bourrue, 
Vous ne savez répondre aux gens, 
Soit au salon, soit dans la rue, 
Que par des mots désobligeants.

Chez vous, le regard est perplexe 
Et la démarche, en ricochet ; 
Comme un accent trop circonflexe, 
Votre taille fait le crochet.

Enfin, vous êtes si charmante 
Que votre pauvre ange gardien 
Du matin au soir se tourmente... 
Sans que le diable y perde rien.

Après une telle peinture, 
Pouvez-vous encore hésiter ? 
Ah ! tout cela n'est qu'imposture ! 
Je m'époumone à protester.

Pourtant, prolonger votre absence, 
Comprenez-le bien, ce serait 
Faire croire à la ressemblance 
De ce calomnieux portrait.

Venez donc. Quand la nuit replie 
Ses voiles vers le sombre bord, 
Le rossignol dit : c'est la vie ! 
Les hiboux disent : c'est la mort !

L'aube s'avance radieuse ; 
Les hiboux n'osent plus crier ; 
On n'entend que la voix joyeuse 
De l'alouette et du ramier.


Jules Canonge
avatar
olia

Messages : 168
Date d'inscription : 05/05/2018

http://la-tranquillite.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes poésies

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum